Site remarquable du goût Taureau de Camargue

srg
Qui sommes-nous ?

Un réseau de prestataires du tourisme qui vous invitent à comprendre la culture Camarguaise et à découvrir les saveurs méconnues du taureau de Camargue, tout cela, à l’occasion d’un séjour chaleureux dans nos hébergement ou en pratiquant nos activités de loisirs en plein cœur d’un environnement exceptionnel.

C’est quoi un Site Remarquable du Goût ?

  • C’est l’existence d’un produit alimentaire emblématique du territoire, bénéficiant d’une notoriété et d’une histoire
  • C’est la présence d’un patrimoine exceptionnel sur le plan architectural et/ou environnemental lié au produit
  • C’est l’accueil du public permettant de faire connaître les liens entre le produit, le patrimoine culturel, les paysages et les hommes
  • C’est l’organisation des acteurs autour des quatre facettes du concept : agriculture, culture, environnement et tourisme

C’est où Saint-Laurent d’Aigouze ?

La Commune est située en Languedoc-Roussillon, à égale distance de Nîmes et Montpellier. Saint-Laurent d’Aigouze bénéficie d’une situation  géographique privilégiée très proche des grands sites touristiques (Aigues-Mortes, cité médiévale à 8 km ; Le Grau du Roi, deuxième port de pêche de Méditerranée mais surtout espace naturel et sauvage avec ses 18 kms de plage, et son port de Plaisance, Port Camargue, (véritable cité marine et premier port de plaisance d’Europe) ne sont qu’à 15 Kms).
Commune de tourisme vert, Saint-Laurent d’Aigouze offre également un lieu de villégiature paisible à qui veut pratiquer un tourisme rural et naturel.

C’est quoi la Tour Carbonnière ?

La tour Carbonnière date du XIIIe. Durant 7 siècles, elle permit le contrôle sur l’unique passage terrestre pour se rendre à la cité d’Aigues-Mortes et aux salins de Peccais.

Monument Historique aujourd’hui, elle est un symbole mémorial et paysager. Depuis sa terrasse, on a une vue panoramique tant sur le proche paysage naturel des prés et des marais que sur la région au-delà : du Mont Ventoux au Pic-St-Loup. Ce havre de paix est devenu le royaume des aigrettes garzettes, hérons cendrés, poules d’eau, ragondins et bien d’autres espèces d’oiseaux et de mammifères. Ici, paissent tranquillement depuis la fin du Moyen-Age les chevaux et taureaux de Camargue.

Le Taureau de Camargue : Première viande AOP de France

La viande de taureau issue de l’AOP est naturellement de couleur rouge sombre. Les qualités et le caractère particulier de la viande au niveau gustatif peuvent s’expliquer par le panel de variétés de plantes présentes sur les milieux pâturés : plantes halophiles (salicorne, soude, obione, …), roseau et fétuque en milieu doux. La finesse de son grain est caractérisée par le type de fibres musculaires qui sont développées par les mouvements réguliers des animaux sur les pâturages en système extensif (parcours). Ces déplacements volontaires et fréquents des animaux font également que les muscles puisent dans les graisses « pour se nourrir », offrant une viande pauvre en lipides et riche en goût.

Le taureau de Camargue est élevé par des agriculteurs appelés manadiers. Certaines activités de l’élevage (tri et identification des animaux notamment) sont l’occasion d’organiser des manifestations au sein même de la manade. Les prestations proposées par les manadiers ont généralement un caractère festif et s’adressent à des groupes constitués ou à des individuels.